Cette fois, c'est inévitable, je suis fâchée, FÂCHÉE ! J'ai l'impression de radoter, mais je ne peux  passer sous silence ma déception croissante envers les patrons Citronille qui réservent bien trop souvent de très désagréables surprises...

J'avais en tête un petit défi, une jolie aventure sur le thème de la robe à encolure ronde des Intemporels pour enfants.

IMG_3764

J'aurais dû me méfier, me direz-vous, étant donné le nombre de commentaires réservés à ce sujet chez les Citrocouseuses ! Mais non, mon idée était trop belle, trop tentante.

Peu convaincue par un premier essai de tunique du même nom, j'ai pourtant eu un petit coup de coeur pour le nouveau modèle "Primerose" dont l'encolure au boutonnage asymétrique est, je trouve, très heureuse. Et, vous l'aurez peut-être remarqué, je suis de plus en plus titillée par les expérimentations créatives, alors j'ai voulu tenter de redessiner à ma manière cette fameuse encolure pour m'approcher du dit modèle.

IMG_3753IMG_3760
Robe à encolure ronde boutonnée en coton corail et tissu fleuri (4 ans)

Contrairement à mes appréhensions de départ, ce n'est pas là que j'ai trébuché ; j'ai obtenu un résultat plutôt satisfaisant  (dont je pourrai vous présenter un petit croquis explicatif, si vous êtes intéressées).
J'ai simplement redessiné chaque encolure en rajoutant la partie arrondie du bout pour le boutonnage et surtout en recréant une largeur égale partout, ce qui n'est pas le cas dans le patron des Intemporels, et me semble tout à fait illogique. Bon, je crois que le dessin va s'imposer, là, car ce n'est vraiment pas facile à expliquer par écrit...

Mais, voilà, à cela s'ajoute, une nième erreur dans la précision de la longueur des biais d'emmanchures : je ne vois pas d'où sort ce "14 cm" alors qu'il en faut plutôt 35... (Gare à celles dont le tissu est compté !)
Et enfin, le grooooooooos hic, c'est si vous n'avez pas la bonne idée de consulter régulièrement le site de Citronille (erratum à ce sujet) ou les rubriques du modèle choisi sur le blog collectif AVANT de vous lancer, car vous risquez fort de vous apercevoir, seulement après avoir amoureusement chiadé les finitions de l'encolure (oui, ça sent le vécu tout frais !!), que la taille des emmanchures vous permet d'apercevoir les côtes et le nombril de votre fille : quelle merveille esthétique ...
Bref, tout ça pour dire qu'une fois de plus, ce patron a été réalisé de façon fâcheusement approximative, avec 4 cm de trop aux emmanchures. Mesdames, tenez-vous le pour dit !!

Pour couronner le tout, (perdue pour perdue, tant qu'à faire ...) les explications pour le montage de l'encolure sont plus que sommaires et requièrent pas mal d'imagination pour arriver au bout.

IMG_3757
IMG_3759

Imaginez ma joie sans pareille à l'idée de soit défaire toute mon encolure pour recouper la robe conformément à l'erratum d'Astrid Le Provost, soit massacrer mon joli biais fleuri pour tricher dans la couture de côté...
La mort dans l'âme, c'est finalement la deuxième solution que j'ai choisie.

Petite touche finale : j'ai rajouté une bande fleurie pour rappeler l'encolure.

IMG_3756

Essayons de terminer par une note positive :

Finalement, malgré (ou peut-être grâce à ?) cette adversité tenace, je l'aime beaucoup, cette petite robe fleurie, et le modèle ne me fait plus peur maintenant !

Oui mais quand même ...

Pourquoi donc ternir de si beaux modèles par des erreurs si grossières de conception et d'explication, pourquoi ???? Cela reste pour moi un vrai mystère ...

Bon, celles qui veulent un petit croquis, faites-le moi savoir :-)